Courrier président du 01/06/2010

Version imprimableversion PDFBonjour,
 
Les problèmes logistiques actuels sont extrêmement préoccupants. Ils ont un effet sur la sécurité, sur notre organisation et sur nos finances.
 
Constats bateaux :
  • Archimède : échange du joint de culasse avec test et rectification de culasse, fuite sur la pompe à injection, vidange du z-drive, vérification de la coque et de la sonde (fuites???).
  • Aloua : La manipulation du volant de direction est difficile. Les manoeuvres dans la bande de rive pour l'appontage et la mise au mouillage comportent des risques (destruction des hélices, chocs de la coque du bateau contre le ponton, des marques existent déjà ). L'ensemble direction assistée est à revoir, l'entretien ordinaire reste à faire (vidange embase nettoyage de la coque..).
  • Barge : Le plat bord est en partie détérioré donc plus protégé pour assurer l'appontage. Les chocs répétés sur ce bord de coque favorisera ou "a déjà favorisé" les voies d'eau.
 
Il est évident que cette situation n'est pas durable et que les réparations et l'entretien de nos embarcations ont une priorité absolue si nous voulons reprendre le cours de la saison calmement et éviter d'autres dépenses.
En l'absence de Patrick GABRIEL nous devons reprendre un certains nombres d'actions élémentaires pour l'utilisation des bateaux.
   
Pour les pilotes : Pour la navigation du départ du bateau à son arrivée il est le seul maître à bord . Il donne les instructions. Il doit se préoccuper de l'alimentation en carburant en se faisant aider, ouvrir le capot du moteur et vérifier l'huile et le niveau du liquide de refroidissement. S'inquièter si les documents de navigation et apparots nécessaires sont à bord . Ce sont des éléments du permis de conduire. Comme vous le savez, en cas de non respect de ces règles c'est le pilote du bateau titulaire du permis qui rendra des comptes à l'autorité.
 
Pour instant la zone de haut fond qui est située entre la cale sèche, nos anciens mouillages et notre ponton actuel est parsemé de gros cailloux. Tant que nous n'aurons pas purgé cette surface un risque important de destruction d'hélice est à craindre, la plus grande vigilance est nécessaire.
 
Les pilotes occasionnels qui ont des interrogations sur les sujets de vérification est de navigation doivent interroger les pilotes plus expérimentés (Jacko, Bob, Philippe T, Philippe M, Patrick G, Jacques C, Patrice L, Jean Pierre, Christian B, Serge Sp, Christian P, Thierry B....etc...).
 
Locaux  : Il reste à terminer la ventilation du local compresseur avant les grandes chaleurs, installer une alarme. A la  réception des armoires il faut ranger la salle de cours.
 
Ponton
: Des protections périphériques caoutchouc sont à installer pour protéger les coques de bateaux.
 
L'élimination des cailloux sur la zones des hauts fonds est urgente. Elle doit se faire avant une trop importante navigation dans le secteur.
 
Rappel important pour la manipulation du guindeau : La consommation électrique importante de cet appareil nécessite de mettre en marche le bateau avant sa manipulation. Sans cette action, la batterie sera très vite déchargée avec impossibilité de redémarrer le moteur après .
 
Après avoir tiré cette sonnette d'alarme, il est important que chacun prennent ses responsabilités pour arriver très rapidement à une situation normale permettant de préserver notre convivialité.
 
Je tiens ici à remercier tous ceux qui participent activement aux actions qui vont permettre de solutionner nos problèmes.
 
Le Président